L’association

L’Association Hôpital Galagala est née le 26 octobre 2012 dans le but de soutenir la construction et la maintenance d’un hôpital à Galagala dans la province de l’Adamaoua au Nord du Cameroun.

L’initiatrice et la cheville ouvrière de ce projet est Sœur Marie-Michelle Cornut, religieuse valaisanne, membre des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret.

Depuis sa fondation, l’Association a mis sur pied des évènements afin de récolter les fonds nécessaires à l’achèvement de l’hôpital : expositions-ventes, concerts, soupers de soutien, ventes de gâteaux… Elle a également sollicité des privés et des associations diverses parmi lesquelles « Valais Solidaire » dont elle est membre.

Grâce à cet élan de générosité et au travail de son comité, l’Association a déjà pu verser plus de 250’000 francs pour la construction de cet hôpital qui a ouvert ses portes le 4 avril 2016. Pourtant, à la demande de Sœur Marie-Michelle le comité de l’Association s’est engagé à poursuivre son aide afin de couvrir une partie des frais de sa mise en route et ceci jusqu’à ce qu’il devienne autonome financièrement. Par ailleurs, Sœur Marie-Michelle a encore des projets de construction : appartements pour les médecins, pavillons pour les stagiaires européens bénévoles, locaux annexes simples pour dentistes, ophtalmologue, vaccinations, dialyses, etc.

Dans ce but, l’Association persévère dans sa récolte de fonds par la recherche de nouveaux membres ou donateurs ainsi que par l’organisation de nouveaux évènements. Ainsi se perpétuera l’œuvre des Sœurs de la Charité et de la population de Ngaoundal à travers une entraide solidaire au-delà des frontières.

 

Mission de l’association:

L’Association Hôpital Galagala soutient la construction, le développement et la pérennité du fonctionnement de l’hôpital des sœurs de la Charité, situé à Galagala, dans la ville de Ngaoundal au Cameroun. Son objectif est de répondre à une demande de soins de la population locale, forte de 70’000 habitants dans une province pauvre et excentrée.

Le projet a débuté en 2012 avec la construction de l’enceinte, du château d’eau et l’aménagement des sources de la structure hospitalière. Aujourd’hui l’établissement comprend 90 lits dont le pavillon d’hospitalisation qui héberge les malades opérés ou en surveillance, la maternité, le bloc opératoire et le laboratoire. Un pavillon destiné aux maladies infectieuses complète cette structure. Ce complexe hospitalier est fonctionnel et bénéficie d’un personnel soignant expérimenté et qualifié. Pour les soutenir, nous recherchons des infirmières, des infirmiers, des médecins, des chirurgiens, des ophtalmologues, des dentistes, etc. qui voudront bien s’engager bénévolement à échanger leurs compétences durant quelque temps à Galagala. La population de Ngaoundal et des environs peut dorénavant bénéficier de soins qualitatifs et rapides, évitant des déplacements longs et difficiles.

L’objectif de cet hôpital à but non lucratif est d’atteindre un autofinancement complet. Ainsi le travail des membres et la générosité des donateurs et amis de l’Association doit encore se poursuivre ces prochaines années.

 

Le comité:

Subjugués par l’énergie, l’enthousiasme et le projet de construction d’un hôpital de Sœur Marie Michelle – brièvement de passage en Suisse au début de l’année – les Fullerains Francine Hedmane et Bernard Carron se sont investis dans cette aventure africaine. Car si la religieuse valaisanne de 73 ans, membre des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret au Cameroun, n’a pas eu peur de se lancer dans ce projet colossal, pourquoi eux-mêmes ne se jetteraient-ils pas à l’eau? Ils ont été rejoints quelques mois plus tard par Sonam Cornut, étudiante infirmière à la faculté de Soins Infirmiers de La Haute Ecole de Santé-La Source lausannoise. La Valaisanne a travaillé cet été à Ngaoundal dans le Centre de Santé intégré catholique des Sœurs de la Charité. Très vite, elle a noté l’urgence de la situation et la nécessité de construire un hôpital, avec un bloc opératoire et des médecins, pour la population de cette région. De même, Jean-Daniel Cornut, et Shagun Malhotra Cornut, ayant passé le mois de juillet 2012 avec leur famille respective au Cameroun, ont pu également constater sur place à Galagala l’avancement et la solidité du projet de Sœur Marie Michelle. Mais ils ont aussi remarqué l’inquiétude de la religieuse quant au financement de la construction de l’hôpital. De retour de leurs vacances, l’Association Hôpital Galagala, du nom du site qui accueillera l’établissement, a vu le jour en Valais. Ses membres et amis mènent différentes actions caritatives pour que le rêve des Sœurs de la Charité et de la population de la région de Ngaoundal puisse être un jour mené à bien.

comite

Président : Bernard Carron
Vice-Présidente : S. Cornut-Malhotra
Trésorier : Jean-Daniel Cornut
Secrétaire : Francine Hemdane
Membre : Sonam Cornut
Membre : Justin Carron
Membre : Joël Cornut

Devenir membre ?

Si vous désirez offrir un soutien continu ou que vous voulez prendre une part active dans la vie de l’association, vous avez la possibilité de devenir membre de l’association hôpital Galagala en cotisant pour un montant de 100.- par année. Les droits et devoirs des membres sont définit dans les statuts et donnent en particulier le droit de vote à l’assemblée générale de l’association. Pour plus d’informations ou simplement pour devenir membre, vous pouvez nous contacter à travers la rubrique de contact de la page d’accueil.

Article 7. Membres
L’association se compose de membres qui s’engagent à verser une cotisation annuelle de
100 frs. en vue de soutenir le but que se propose l’association.
La responsabilité des membres est exclue pour les dettes de l’association.
Un membre de l’association peut se retirer en tout temps en respectant le terme légal de
6 mois avant la fin de l’année civile ou de l’exercice administratif.

Les statuts

Les statuts de l’association sont disponible publiquement sous le lien suivant:

Top